ACTUALITENEWS

La situation ne s’améliore pas à Portail Léogane et autres endroits de la région métropolitaine

L’annonce de la formation d’une commission présidentielle devant conduire « le dialogue » paraît-il ne fait ni chaud ni froid à l’opposition. En effet, il n’y a toujours pas de signe positif d’un retour au calme ou à la reprise des activités ce mercredi 9 octobre. Port-au-Prince continue d’être une ville sans âme depuis quatre semaines.

L’entrée sud de la capitale, au niveau de Portail Léogane, se réveille avec des barricades. Des pneus enflammés jonchent les rues ce matin à l’image d’autres axes routiers de la Capitale, observe Juno7.

Cette situation paralyse les activités au niveau de la zone. Aucun véhicule de transport en commun assurant la liaison entre Portail Léogane et les autres circuits de la capitale n’a été remarqué. La jonction entre Port-au-Prince et le Grand Sud est donc logiquement coupée. À part quelques taxis-motos, le peu de gens qui fréquentent cette zone en cette matinée sont obligés d’emprunter les rues à pied.

Si le grand commerce ne fonctionne pas, des marchands de produits alimentaires entre autres ont toutefois été remarqués dans certains coins.

Signalons que dans plusieurs villes de provinces notamment Gonaïves, Mirebalais, Saint-Marc, la population a fermé les portes de certains bureaux publics dans le cadre de l’opération baptisée « Poze sele ». Aux Cayes, le nouveau délégué départemental du Sud Serge Chéry n’a pas pu prêter serment au Palais de justice de la ville, fermé par des manifestants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker